Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/alternc/r/routedesstages/www/route-des-stages.org/config/ecran_securite.php on line 225
Les champignons de Lacanau - La Route des Stages
 
Les champignons de Lacanau

samedi 27 décembre 2008

Les champignons de Lacanau

Cette fois c’est Annie qui parle...


Sortie Champignon du 2 décembre 2000 à Lacanau

Il y avait Marie-Lise, Anne-Marie, Annie, Jacques et Roland des SEL Gabare et de Sadirac. Nous avons attendu Evelyne et sa Clio rouge, au parking du front de mer, elle avait peut être changé d’idée à cause de la pluie. Et oui, il pleuvait ; assez régulièrement la matin, en partant de Bordeaux. Nous avons espéré la présence un « micro climat géant » sur Lacanau.

Peu avant d’arriver, la pluie a redoublé de vigueur, puis a repris son rythme de croisière. Tout le monde était bien décidé à tenter l’aventure sous la pluie, même Anne-Marie pourtant fatiguée par une soirée tardive. Une fois garées les voitures, il a fallu s’équiper ... Chaussures qui allaient prendre l’eau ou bottes plus encombrantes ? Cape de pluie ou grand parapluie ? Marie-Lise et son bob blanc, paraît il de toutes les sorties !
Sans oublier le panier porteur d’espoir ! Vu le temps, la balade prévue avec cueillette et retour par la plage s’est transformée en cueillette seule et c’était très bien.

Oui, oui il y en avait ! Les bidaous jaunes que l’on ne mange pas ; les non identifiés chocolats ou blancs, que l’on délaisse ; les minuscules cèpes de pins ; les russules pourpres ; enfin, les lactaires délicieux orangés, que l’on ramasse, suivis de près par ces chanterelles, but du voyage.

Marie-Lise les déniche d’un oeil très sûr. Quelques uns, puis des tapis, c’est un petit rêve !
La pluie ? Et bien, elle rend la mousse plus verte, les feuilles plus luisantes, les pieds très humides. Mais du moment que Roland siffle : « hello, le soleil brille, brille, brille ... » tout va bien !
Après plusieurs cueillettes de part et d’autre de la piste cyclable, nous avançons vers « l’Alexandre », carrefour de la forêt doté d’une maison qui pourrait abriter le pique-nique. Mais le champignon nous attire. Jacques a trouvé « des nids » ... Puis c’est un arbousier chargé de fruits (le seul). Ce tardif est bienvenu pour notre gourmandise. Finalement « l’Alexandre » se profile, la maison est bien là ... mais entourée de voitures ; c’est semble t’il une réunion de chasseurs.
Nous obliquons, un peu déçus (par la première insulte de la part des chasseurs médocains), et nous allons nous installer « sous les frais ombrages ». Les parapluies posés sur des branches d’arbousier serviront d’auvent. Biscuits apéritif et tisane des familles préparée par Anne Marie. On prend son temps pour manger. Mais il pleut toujours, le froid nous guette ! Et nous repartons sans tarder.

Le retour se fait presque sans escapade « hors piste » ; nous croisons quelques aventuriers ; les lactaires oubliés à l’aller se font ramasser et c’est déjà les voitures. Un petit chocolat de Sadirac nous attend ... et le soleil pointe. Panier et sacs sont bien remplis. Il est temps de rentrer, heureux de cette belle virée en forêt.

ANNIE G. (SEL Gabare)

 
© Route des Stages 2008