accessibilité
logo site
La Route des Stages
Slogan du site

REJOIGNEZ-NOUS !
L’esprit de la Route des Stages c’est la transmission de savoirs et de savoir-faire, de passions, d’apprentissages de techniques, de redécouverte des métiers anciens ou peu connus.
Sans pour autant laisser de côté les demandes de services ou d’objets rares que vous n’avez pas pu échanger dans vos SELs ou Intersels.
La Route des Stages est ouverte à tous les adhérents des SEL et aux partenaires du J.E.U.

Inscrivez-vous sur le catalogue en ligne

logo article ou rubrique
Les champignons dans le Périgord
Article mis en ligne le 27 décembre 2008
dernière modification le 23 décembre 2008
Noter cet article :
0 vote

son : Anick et Roland

Champignons dans le Périgord noir

Au fin fond du Périgord noir le Tour Opérator avait bien fait les choses. Rien ne manquait au programme il y eut à humer, à chercher, à sentir, à ressentir, à s’étonner, à s’émerveiller, à crapahuter, à se fatiguer, à se reposer, à s’interroger, à douter, à inspecter les lamelles, à comparer les rosés, les jaunissants, ceux aux pieds bleus, à soulever le chapeau, à considérer les pieds, à rire, à goûter et même à échanger...

Et à la fin de tout cela, initiés, nous trouvâmes même les beaux laids.
Bouh ! Le lendemain ils furent grillés... mais cela c’est une autre histoire... Méfiez-vous quand même des stages labellisés Route des stages, ils peuvent générer de l’Enthousiasme ! Je vous embrasse.

Anik


Ce Samedi de fin Octobre, nous étions 4 stagiaires à nous initier à la découverte des champignons dans le Périgord noir, notre animateur de stage était Daniel D. La réputation du Périgord (ou de la Dordogne) n’est pas surfaite, on s’en est vite aperçu. Nous avons commencé par une promenade recherche dans les bois de Valojoulx en fin de matinée et nous avons ramassé un champignon de chaque espèce que nous rencontrions, et plus pour ceux qui étaient comestibles. Le temps était clément, la forêt magnifique et calme.

Au retour nous avons étalé tous nos champignons et découvert leurs particularités avec l’aide de Daniel et de quelques livres sur les champignons. Le repas, pique nique, en plein air a été très agréable et même que Sonia, partie tôt de Charente Maritime, a piqué une petite sieste sur la mousse.

L’après midi nous sommes allés vers un autre coin de forêt où nous avons trouvé tout au long de l’après midi, des trompettes de la mort, des lactaires délicieux, es pied de mouton, des girolles, des cèpes de pin et surprise un souterrain, qui avait d’alleurs servi au tournage d’un film "les enfants de Lascaux", que nous avons visité à la lampe torche... On n’a perdu personne !!!

En rentrant avant de retrouver nos véhicules, dans une prairie, nous avons découvert le Jackpot de la journée, une vingtaine de bolets magnifiques. Si, si il y a des preuves, Daniel les a filmé en vidéo... La journée était déjà presque terminée et Daniel nous a encore donné un dossier qu’il avait préparé sur les champignons. En rentrant Daniel nous a montré les Tepee indiens de Marylin, qui sont non loin de là à Rouffignac. Tous les participants étaient heureux de cette journée enchanteresse et nous sommes repartis chez nous. Et le lendemain, comme nous nous sommes revus en Gironde à la BLE - visite d’une carrière de meules en pierre du 12° siècle mise à jour par un adhérent du Sel de Libourne, Daniel nous a remis une copie VHS de son film vidéo du stage de champignons de la veille. Quelle efficacité cet animateur !!!

Roland C. (stagiaire Route des Stages du SEL Gabare en Gironde)


Dans la même rubrique

0 | 5

En images
le 19 janvier 2020
Annie : Remerciements !
le 7 novembre 2019
Sylvie : Témoignage
le 7 novembre 2019
Jean : bergerie en Normandie
le 23 septembre 2013
Géraldine témoigne
le 16 septembre 2013